Antipasiboaren lekua oraiko zubereran

Résumé : Dans cet article nous montrons qu'en basque souletin, on rencontre actuellement des constructions de type passif et de type antipassif. Celles de type passif sont plus fréquentes que celles de type antipassif. Ces dernières rares sont pourtant considérées comme plus adéquates par les locuteurs. On peut supposer qu'elles sont plus anciennes dans la langue. On montre aussi combien il est important d'étudier, dans le cadre de la synchronie dynamique, les structures linguistiques et leur fréquence dans les textes oraux et écrits pour mieux comprendre la langue basque.
Type de document :
Communication dans un congrès
Euskaltzaindia - Académie de la langue basque, (I) (Iker 14), pp.181-193, 2003
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [3 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://artxiker.ccsd.cnrs.fr/artxibo-00000007
Contributeur : Jean-Baptiste Coyos <>
Soumis le : lundi 19 décembre 2005 - 09:57:52
Dernière modification le : vendredi 9 février 2018 - 13:10:06
Document(s) archivé(s) le : lundi 20 septembre 2010 - 13:45:08

Identifiants

  • HAL Id : artxibo-00000007, version 2

Collections

Citation

Jean-Baptiste Coyos. Antipasiboaren lekua oraiko zubereran. Euskaltzaindia - Académie de la langue basque, (I) (Iker 14), pp.181-193, 2003. 〈artxibo-00000007v2〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

291

Téléchargements de fichiers

203