L'autobiographie comme registre littéraire : Ameriketako orhoitzapenak de Jean Etchepare

Résumé : Si aujourd'hui le registre autobiographique semble largement admis dans le cadre général de l'expression littéraire en langue basque, il est intéressant d'observer comment et à quel prix s'est opérée cette transition. À ce sujet, l'exemple le plus significatif nous est, sans nul doute, fourni par Jean Etchepare au tout début du XXe siècle. L'utilisation qu'en fait Jean Etchepare dans Buruchkak, son premier livre publié en 1910, ne manquait ni d'originalité ni d'audace.
Type de document :
Article dans une revue
Lapurdum - Revue d'études basques, Centre de recherche sur la langue et les textes basques UMR 5478, 2000, pp.283-292
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [2 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://artxiker.ccsd.cnrs.fr/artxibo-00410468
Contributeur : Jean - Jon Casenave <>
Soumis le : jeudi 20 août 2009 - 18:27:48
Dernière modification le : vendredi 1 juin 2018 - 16:04:01
Document(s) archivé(s) le : mardi 15 juin 2010 - 20:04:14

Fichier

L_autobiographie_J._Etxepare.p...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : artxibo-00410468, version 1

Collections

Citation

Jean Casenave. L'autobiographie comme registre littéraire : Ameriketako orhoitzapenak de Jean Etchepare. Lapurdum - Revue d'études basques, Centre de recherche sur la langue et les textes basques UMR 5478, 2000, pp.283-292. 〈artxibo-00410468〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

665

Téléchargements de fichiers

401