La Soule dans la littérature basque

Résumé : En Soule, comme partout en Pays Basque, la littérature orale a précédé la littérature écrite. La chanson populaire, transmise de générations en générations franchit les siècles, les lieux de transmission étant, jusqu'à une époque fort récente.
Il faut attendre le XVIIe siècle pour voir figurer un Souletin parmi les auteurs de la littérature écrite basque. Avec Arnaud d'Oihenart deux traditions sont rompues : l'une est que le dialecte souletin accède à l'écrit et est imprimé, l'autre est l'apparition du premier laïc dans la littérature basque, tous les auteurs précédents ayant été des prêtres.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Editions Izpegi, pp.355-368, 1994
Liste complète des métadonnées

https://artxiker.ccsd.cnrs.fr/artxibo-00109630
Contributeur : Jean Haritschelhar <>
Soumis le : mercredi 25 octobre 2006 - 10:17:26
Dernière modification le : jeudi 4 janvier 2018 - 11:02:18
Document(s) archivé(s) le : samedi 14 mai 2011 - 00:22:40

Identifiants

  • HAL Id : artxibo-00109630, version 1

Collections

Citation

Jean Haritschelhar. La Soule dans la littérature basque. Editions Izpegi, pp.355-368, 1994. 〈artxibo-00109630〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

227

Téléchargements de fichiers

820