Sur les changements phonétiques dans les formes conjuguées des auxiliaires premiers en basque: radical-participe transitif *edun (inusité dans la langue historique documentée) “avoir, eu”, radical-participe intransitif *izan “être, été” - Artxiker Access content directly
Journal Articles Lapurdum Year : 2003

Sur les changements phonétiques dans les formes conjuguées des auxiliaires premiers en basque: radical-participe transitif *edun (inusité dans la langue historique documentée) “avoir, eu”, radical-participe intransitif *izan “être, été”

Jean-Baptiste Orpustan
  • Function : Author
  • PersonId : 834028

Abstract

N/A
Les apparentes incohérences et irrégularités dans la conjugaison des deux auxiliaires premiers du basque quant aux formes prises par le radical conjugué, jusqu'à la disparition complète de ce dernier dans quelques cas, étaient déjà bien apparentes dans les exemples cités et analysés des témoignages écrits les plus anciens des XVe-XVIe siècles. Elles se sont plus ou moins accentuées jusqu'aux formes usuelles du parlé écrit et surtout oral moderne, qui demanderaient encore à être analysées dans la totalité de leurs variantes dialectales et leurs sous-variantes. Ces variations résultent de changements phonétiques assez simples dans tous les cas, et, vu la structure générale rigoureuse et complexe du verbe conjugué en basque, inévitables le plus souvent. Si la méconnaissance de l'histoire ancienne de la langue au-delà de la fin du Moyen-Age ne permet pas cependant, en général, d'assigner une période même imprécise à la plupart des principaux changements, il doit être possible de dire, en théorie et selon les procédures connues des changements phonétiques généraux ou propres au basque, comment et pourquoi ils se sont produits.
La connaissance précise de la formation de la conjugaison basque et de ses changements, limitée ici au thème du “radical” conjugué hors verbes allocutifs (dont les changements sont d'ordre essentiellement morphologique du fait de l'expression de la personne allocutive ou “non actante”, dite parfois “datif éthique” en terminologie grammaticale), ouvre au fond un chapitre particulier de l'étymologie, ou “morpho-étymologie”. Elle est sans aucun doute essentielle pour la connaissance et la définition de la langue basque, et pour situer celle-ci par rapport aux autres. Elle ne l'est pas moins pour son usage, et en particulier pour son “bon usage”.
Fichier principal
Vignette du fichier
Changet_Phon_AuxilVerbal.pdf (136.27 Ko) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

artxibo-00081378 , version 1 (23-06-2006)

Identifiers

  • HAL Id : artxibo-00081378 , version 1

Cite

Jean-Baptiste Orpustan. Sur les changements phonétiques dans les formes conjuguées des auxiliaires premiers en basque: radical-participe transitif *edun (inusité dans la langue historique documentée) “avoir, eu”, radical-participe intransitif *izan “être, été”. Lapurdum, 2003, VIII, pp.427-456. ⟨artxibo-00081378⟩
96 View
186 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More